Respirer, c’est vivre

La respiration, c’est la vie,

La respiration c’est vivre.

Elle est notre grande alliée en sophrologie.

  • Le saviez-vous ?

Savez-vous que la respiration est la seule fonction de l’organisme automatique et volontaire ? Nous respirons pour la toute 1ère fois lors de notre naissance et sans discontinuer jusqu’à notre dernier souffle. Nous respirons sans y penser jour et nuit, environ 25 000 fois en 24 heures !

La respiration fait partie du système nerveux autonome et la seule fonction de ce système sur laquelle nous pouvons agir. En effet, nous ne pouvons pas volontairement modifier notre digestion, notre température corporelle, notre rythme cardiaque, mais nous pouvons à tout instant, et dans certaines limites, modifier l’amplitude, le rythme, la fréquence de notre respiration.

  • Comment ça fonctionne ?

Lors de l’inspiration, les poumons se remplissent, le diaphragme s’abaisse et le ventre se gonfle.

Lors de l’expiration, le ventre se dégonfle, le diaphragme se lève et les poumons se vident.

Le rôle essentiel de la respiration est l’oxygénation du corps et l’élimination du CO2.

  • Le diaphragme c’est quoi ?

C’est un muscle strié, en forme de 2 hémi-coupoles, droite et gauche, comparable à un parachute.

Sa contraction assure un agrandissement de la cage thoracique pour permettre aux poumons de se remplir d’air. Sa décontraction est passive. Le diaphragme permet donc aux poumons d’assurer une fonction vitale : recharger le sang en oxygène.

En cas de dysfonctionnement de ce muscle, de nombreux troubles peuvent être ressentis :

  • sensation d’oppression thoracique (palpitations, sensation de malaise, difficultés respiratoires)
  • troubles digestifs (transit ralenti, sensation de lourdeur, douleurs abdominales)
  • douleurs articulaires de la colonne vertébrale
  • mauvais retour veineux au niveau des membres inférieurs
  • dysfonctionnement du périnée qui travaille en synergie avec le diaphragme (incontinence, constipation, descente d’organe …)
  • La respiration est un anti-stress naturel.

La respiration est physiologique et vitale.

Quand nous sommes stressés, nous respirons de façon anarchique, notre respiration est comme “bloquée”, elle se fait au niveau de notre thorax, voir même, de nos clavicules. Et cela ne répond en aucun cas aux besoins de notre organisme. Notre souffle devient plus court, et aussi, plus rapide, nous avons l’impression d’étouffer, nous pouvons ressentir des vertiges, des sueurs, des douleurs thoraciques … c’est notre corps tout entier qui s’emballe, ne faisant qu’aggraver l’état d’anxiété dans lequel nous nous trouvons.

Alors STOP !!!!

Apprenons à respirer !!

Bien respirer permet d’apaiser l’angoisse et nous aide à faire le vide dans notre tête.